LAUTENBACH - SCHWEIGHOUSE
www.lautenbach.alsace

DEPLIANTS

5 Circuits vous sont proposés



Disponible à la Mairie, ou à télécharger ci-dessous



De fontaines en fontaines

Les moines fondateurs de Lautenbach s’installèrent au IXème siècle en cet endroit, nous dit le chanoine Haaby parce qu’en dehors de la situation géographique privilégiée ils trouvèrent des ressources exploitables. Au cours des siècles, l’accroissement démographique entraîna une multiplication des fontaines tant publiques que privées. Elles restèrent dans le même état jusqu’en 1896, date à laquelle le réseau d’adduction d’eau fut créé. Leur présence demeure appréciée comme élément du patrimoine communal, animé par le gazouillis de l’eau courante….


Du chemin creux au Langrücken

Accédez sur les hauteurs du village en traversant une diversité de paysages : anciens vergers, chemin creux, pâtures abandonnées...Rejoignez le" Langrücken" (longue crête) et découvrez sa flore particulière. Une balade botanique chargée d'histoire...




Entre granit et grès

L'itinéraire qui vous est proposé chevauche la faille vosgienne Nord-Sud qui sépare les hautes Vosges granitiques des collines pré-vosgiennes. Il vous permettra de découvrir de magnifiques points de vue, des forêts diversifiées et des lieux chargés d'histoire...


Le chaudron du Diable

Au dessus de Lautenbach, sur le versant du Ternzill se trouve un rocher qui paraît n’être retenu à la montagne que par un pouvoir magique, il s’appelle Teuffelshafe. Il forme comme un siége ou un entonnoir. Du fond de cette antre l’on voit parfois sortir une main gigantesque tenant dans ses griffes une bourse pleine d’or. Malheur au passant qui cédant à sa convoitise, chercherait à se saisir de cette bourse, la main disparaîtrait dans le gouffre et l’y entraînerait pour le mener rôtir dans la marmite du diable. Les bergers du village dont les troupeaux paissent là-haut, ne passeraient jamais devant cette roche sans se signer afin de se préserver de tout maléfice.




Sur les traces du Chapitre de Lautenbach

Les maisons canoniales : au cours du XIII ème siècle le Chapitre de Lautenbach fit reconstruire sur un plan identique de belles et imposantes demeures pour chacun des chanoines ainsi que pour leurs chapelains ce sont les maisons « canoniales », reconnaissables à leurs vastes toits à croupes...

De fontaines en fontaines
[Télécharger le pdf]

Du chemin creux au Langrücken
[Télécharger le pdf]

Entre granit et grès
[Télécharger le pdf]

Le chaudron du Diable
[Télécharger le pdf]

Sur les traces du Chapitre de Lautenbach
[Télécharger le pdf]